Collaborations passées

Echoes Of A Band

gmenard101

Echoes Of A Band aime la musique symphonique classique, le jazz new-yorkais, la pop scandinave ; les fusées, les bandes dessinées belges, la littérature anglo-saxonne; Hayao Miyazaki, Egon Schiele, Shirley Horn et Brad Mehldau. Emmanuelle Duvillard et Guillaume Ménard sont originaires de Lyon et on commencé leur collaboration musicale en 2012. Ils travaillent actuellement entre Lyon, Paris et Bruxelles.

Goodbye pork pie hat, Charles Mingus

Henya, Ambrose Akinmusire

Isn’t it a pity, George Harrison

Objectif Lune, Emmanuelle Duvillard et Guillaume Ménard

You don’t know what love is, Gene de Paul

« Emmanuel Duvillard et Guillaume Ménard nous offre un duo charmant, lui à l’orgue elle au chant. Emmanuelle Duvillard ne nous est pas inconnue elle participe aux côtés des ses sœurs au groupe Sparkling Voices. Ils reprennent des standards comme « You don’t know what love is » ou un thème de Purcell reharmonisé par la chanteuse.
Un duo d’une rare élégance où la voix d’Emmanuelle nous enchante, une très belle technique vocale alliée à une inspiration du même tonneau.
Un moment de fraîcheur sur cette scène de Cybèle qui se remet tout juste des ardeurs du soleil.  » Pascal Derathé pour Jazz-rhone-alpes le 10 juillet 2015

« Je recommande à tous ce duo magnifique, “Echoes Of A Band (Epic Music For 2)” composé de la jeune chanteuse Emmanuelle Duvillard et du pianiste Guillaume Ménard. En 20 ans de cours de chant au Conservatoire Royal de Bruxelles ai-je rarement eu un talent vocal aussi clair et mature, pour son jeune âge, dans ma classe. Ce duo montre une réelle singularité sans toutefois nier le passé, et le contrepoint parfait de Guillaume Ménard met tout cela en valeur en rendant le résultat lumineux.  » David Linx

 

Voca Mundi

Fondé en 2012 sous l’impulsion d’Emmanuelle Duvillard, Véronique Duvillard et Marc Flandre, l’ensemble Voca Mundi se retrouve une fois par mois pour répéter. L’objectif principal : le plaisir de chanter un large répertoire issu de toutes les musiques, qu’elles soient savantes ou d’origine « plus populaire ». L’ensemble s’autorise aussi, au gré des envies et du ressenti, et suivant l’acoustique des lieux, des moments musicaux improvisés lors de ses concerts.

L’ensemble remporte le premier prix du concours Renaissance du Florilège Vocal de Tours en Mai 2015 ainsi que le prix du public. Notre chef de chœur Clément Brun remporte, avec Voca Mundi, le premier prix du tremplin des jeunes chefs de chœur à la philharmonie de Paris en février 2016.

« Une Renaissance revisitée. C’est l’ensemble Voca Mundi qui déploya le premier son génie choral avec le Concours Renaissance, le samedi 28 mai après-midi. Là où ses concurrents : les chœurs Cappella Odak (Croatie), Absolute Vocem (Portugal) et même le New Dublin Voices (Irlande) ou l’Oscar Mottetskör (Suède) restèrent académiques et posés, ne faisant assaut que de qualité vocale, Voca Mundi mit de la vie dans ses pièces chorales. La liberté de mouvement de ses choristes, leurs vêtements bariolés et les directions inspirées de Clément Brun et théâtralisées de Marc Flandre semblèrent ramener l’auditoire au 16e siècle, époque où la vie était trop courte pour n’être pas intensément et joyeusement vécue. Le clou de cette prestation fut un chœur traditionnel pour voix d’hommes, que les basses et les ténors, chefs de chœur compris, entonnèrent face au public. Ressurgi de la Renaissance espagnole et mêlant des battements des mains et des pieds à une mélodie dansante, cet air pour soliste et chœur rappela au public comme la Renaissance musicale s’est vécue autant dans les campagnes que dans les châteaux et les églises. Cette vérité simple fit frissonner d’aise l’auditoire et valut à Voca Mundi de remporter le 1er Prix et, déjà, de prendre une option sur le Prix du Public. »

Source : Avant Chœur.

vochora

couverture Sicut Lilium
CD Sicut Lilium sorti en janvier 2016